Développement

Togo : cinq foreuses neuves pour le ministère de l’eau

Le gouvernement a doté mercredi 18 janvier 2023 le ministère de l’Eau et de l’Hydraulique villageoise de cinq foreuses ultra sophistiquées qui permettront au pays, de réaliser au cours de l’année 2023, 417 Postes d’eau autonomes (PEA) dans les régions Maritime, Plateaux, Centrale et Kara.

Parmi les cinq foreuses livrées, trois peuvent forer jusqu’à 300 mètres et deux peuvent aller jusqu’à 800 mètres, ce qui est rare dans la sous-région. Ces machines ultramodernes de fabrication turque seront réparties dans les cinq régions du pays.

L’objectif est de porter à 95%, le taux de desserte en eau potable en zone rurale à l’horizon 2025 afin de mettre les populations rurales à l’abri des maladies hydriques.

Les foreuses serviront également à appuyer les agriculteurs du pays en matière d’irrigation agricole par la réalisation des forages au profit des Zones d’aménagement agricoles planifiées (ZAAP). Il est question d’accompagner le secteur agricole dans le renforcement de l’usage de l’irrigation afin d’améliorer les rendements agricoles.

« Le choix de ces foreuses a été fait parce qu’à certains endroits, pour avoir une bonne eau, il faut forer jusqu’à 400 voire 500 mètres. Aussi, au nord, notamment dans la zone de Tandjouaré, ce sont des rares foreuses qui vont jusqu’à 150 mètres de profondeur. Donc il faut des foreuses capables d’aller en grande profondeur pour atteindre l’eau potable. Ces foreuses seront réparties sur toute l’étendue du territoire national », a confié  Abalo Kadanga, directeur de l’Approvisionnement en eau potable au ministère en charge de l’Eau.

Lire aussi-Dans la Kara, les postes d’eau autonomes améliorent la desserte en milieu rural

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page