Finances

Nouvelle stratégie pays : la Banque mondiale consulte la société civile togolaise

Des membres de la société civile et des journalistes ont pris part,  mardi 24 janvier à Lomé, à une rencontre d’échanges dans le cadre de l’élaboration de la nouvelle stratégie de partenariat entre le Groupe de la Banque mondiale et la République togolaise pour la période 2023-2027.

Cette rencontre a permis de recueillir leurs suggestions sur les priorités de développement actuelles et futures du pays, afin de s’assurer de leurs prises en compte dans le Cadre de partenariat pays (CPP) sur les quatre prochaines années. Il s’agit d’une consultation qui permettra de définir une approche sélective et intégrée de l’engagement du Groupe de la Banque mondiale au Togo de 2023 à 2027.

Après le mot introductif du représentant résident, Fily Sissoko, les participants ont suivi la présentation des objectifs, de la structure et du processus du cadre de partenariat ; les résultats du CPP 2017-2022 et des perspectives du CPP 2023-2027, puis des discussions et des échanges entre les participants et l’équipe du Groupe de la Banque mondiale.

Il y a environ un an, le Groupe de la Banque mondiale au Togo avait démarré le processus de préparation de sa nouvelle stratégie pour le Togo. Ce processus qui a démarré avec la préparation du rapport Diagnostic Systématique Pays (Systematic Country Diagnostic/SCD en anglais) est actuellement dans sa deuxième phase, celle de 1’élaboration de la nouvelle stratégie (« Cadre de Partenariat Pays – CPP ») qui guidera les interventions de l’institution sur les quatre prochaines années. Cette stratégie permettra au Groupe de la Banque mondiale de s’engager aux côtés du gouvernement pour les quatre années à venir, en tenant compte de ses avantages comparatifs et en s’alignant autant que possible sur les priorités de développement du pays en coordination avec les partenaires techniques et financier du Togo.

Lire aussi-Bientôt un nouveau cadre de partenariat entre le Togo et la Banque mondiale

Dans le but de s’assurer que la nouvelle stratégie reste bien alignée sur les grands axes des priorités actuelles et futures du gouvernement, le Groupe de la Banque mondiale a organisé des consultations à travers une série de rencontres d’échanges avec les principales parties prenantes. Ces rencontres permettront de discuter des contours de la nouvelle stratégie, de s’assurer que les choix opérés par l’institution répondent aux attentes et sont conformes à la vision de développement du pays.

Lire aussi-Inclusion : la Banque mondiale alloue 100 millions de dollars au Togo

Les parties prenantes partageront leurs souhaits des projets et programmes prioritaires que le Groupe de la Banque mondiale pourrait appuyer pour soutenir davantage les efforts du gouvernement pour relever le double défi de la réduction de la pauvreté et d’une prospérité mieux partagée.

Avec ATOP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page