Environnement

Togo : attention au risque d’intoxication au plomb

A l’occasion de la semaine d’action internationale pour la prévention de l’intoxication au plomb observée au Togo en différé, le ministère de l’environnement et le bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) appellent les populations à limiter le recours aux produits contenants du plomb surtout les peintures. Les 29 et 30 décembre 2022, se déroulent à Lomé, des activités de sensibilisation à l’intention des acteurs institutionnels, des associations et des Ongs.

D’après l’OMS, le plomb fait partie des métaux les plus dangereux au monde. Les humains sont exposés lors de la fabrication des produits de peinture, l’application aux bâtiments, le ponçage des surfaces recouvertes de peinture et les mauvaises pratiques de recyclage des déchets électriques entre autres.

Observée chaque troisième semaine du mois d’octobre de l’année, la semaine internationale de prévention de l’empoisonnement au plomb (ILPPW) vise à sensibiliser aux effets sur la santé de l’exposition au plomb et à souligner les efforts des pays et des partenaires pour prévenir l’exposition au plomb, en particulier chez les enfants.

« Le plomb est une substance toxique bien connue qui a de vastes effets sur la santé, affectant en particulier les systèmes neurologique, cardiovasculaire, gastro-intestinal et hématologique »,  a souligné Dr Alassani Issifou du bureau de l’OMS Togo, précisant que les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables parce qu’ils sont plus exposés que les adultes, et  près de la moitié des 2 millions de vies perdues à cause d’une exposition à des produits chimiques connus en 2019 étaient dues à une exposition au plomb.

Pour la semaine d’action internationale pour la prévention de l’intoxication au plomb observée au Togo en différé, les populations sont appelés à limiter le recours aux produits contenants du plomb surtout les peintures.
Les officiels à l’ouverture
Crédit : DR

« Il est prouvé que le plomb est responsable de 0,6% de la charge de morbidité mondiale, 4% de la charge mondiale des cardiopathies ischémiques, 16,8 millions de personnes handicapées et 6,6% de la charge mondiale d’accidents vasculaires cérébraux », a indiqué Awounyo comla, représentant le ministre de l’environnement à l’ouverture de la rencontre de sensibilisation.

Au Togo, le gouvernement a placé la protection de l’environnement parmi les priorités de développement. A ce titre, plusieurs actions dont des ratifications des instruments internationaux sont posées pour renforcer l’arsenal juridique et réduire la pollution de l’environnement.

Lire aussi-Métal toxique, le plomb menace la santé et l’avenir des enfants (OMS)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page